Tusculan

B.T.S.  >  Programmes

« À nous deux maintenant ! ». (Balzac, Le Père Goriot)

Programmes Méthodes Bibliographie Liens

Les programmes de français des classes de B.T.S. en France

Généralités

Le programme

Thème de l’année et des années antérieures

Quelques mots sur la formation en B.T.S. : le Brevet de Technicien Supérieur est un diplôme obtenu après 2 ans d’études (souvent dans un lycée)  il s’agit d’une formation professionnelle dont les domaines sont très variés (dans les secteurs industriels ou administratifs entre autres – voir, pour davantage de détails, le site de Wikipedia).

Les étudiants de B.T.S. subissent tous une épreuve de français ; certaines sections de B.T.S. ont des épreuves spécifiques (comme le B.T.S. "Communication des entreprises"), d’autres des modalités particulières de passation (en contrôle continu, comme dans certaines formations en alternance). Mon propos se limitera au cas général, auquel sont confrontés la plupart des étudiants ; cette épreuve porte le nom de « culture générale et expression ». Les horaires de la matière varient selon les sections et les établissements, sans compter les périodes de stage ou de formation en entreprise (de 50 à 100 heures annuelles me semblent une fourchette représentative de la réalité).

sommaireRetour au sommaire

Le programme

Voici tout d’abord un lien vers les instructions officielles.

Quelques mots d’explications...

Les étudiants (certains d’entre eux tiennent beaucoup à cette appellation qui les distinguent des élèves) de B.T.S. subissent une épreuve (dont j’explique la méthode sur cette page) en fin de deuxième année au cours de laquelle ils doivent restituer les idées d’un dossier consacré à un thème précis (en faire une synthèse), avant d’exprimer un avis personnel argumenté orienté par une question. Si ce dernier exercice ressemble aux diverses pratiques de l’argumentation travaillées en lycée, la première partie de l’épreuve est une nouveauté pour eux.

Pour continuer la comparaison avec le lycée, disons d’emblée que la littérature occupe une place moins importante, puisque les commentaires de textes ne sont plus à l’ordre du jour (Ouf ! s’écrieront certains...), et que les textes dits « littéraires » ne sont que des textes parmi d’autres et dont les métaphores ou autres procédés seront moins étudiés. En fait, les textes seront davantage considérés pour les idées qu’ils contiennent, et de fait, les extraits d’essais ou d’encyclopédies, les articles de journaux constituent un vivier plus intéressant ; les textes de romans, de théâtre, de poésie tiennent davantage un rôle d’illustration, comme des documents iconographiques ou statistiques.

L’intérêt de ces documents de type très divers, c’est de participer à l’acquisition d’un culture générale (d’où l’intitulé de l’épreuve), à laquelle les étudiants n’ont pas toujours été sensibilisés antérieurement ; cela les amène à s’intéresser à l’actualité, mais aussi aux grands débats universels (le langage, l’art ou la nature) ou contemporains (la communication, le sport ou des questions plus précises). Cette appropriation du monde et des idées se fait par l’intermédiaire de thèmes abordés lors des deux années de la formation. En première année, ces thèmes sont laissés au libre choix des enseignants, alors qu’en deuxième année, un programme de deux thèmes est imposé : ils sont renouvelés par moitié tous les ans (concrètement un thème sur les deux est amené à changer chaque année), et le sujet d’examen, en fin de deuxième année, porte sur une problématique liée à l’un des deux thèmes au programme (par exemple, en juin 2007, le sujet qui portait sur le sport s’inscrivait dans le thème « la fête, dans ses dimensions collectives »).

La deuxième année de BTS est donc consacrée à l’étude des questions liées aux deux thèmes du programme  la première permet d’acquérir les méthodes nécessaires à la réussite de l’examen, méthodes consolidées l’année suivante. J’y consacre cette page.

Une remarque : les modalités de l’épreuve ont changé pour la session 2007, donc les instructions ne mentionnant pas de thèmes au programme, ou faisant référence à des sujets de résumé-commentaire concernent les années antérieures et sont de ce fait obsolètes (il est toujours possible de travailler la technique du résumé, mais l’examen n’en comporte plus).

sommaireRetour au sommaire

Le programme 2017-18

Voici d'abord un lien vers le programme officiel.

Il s’agit de « L’extraordinaire » pour le premier thème, et de « Corps naturel, corps artificiel » pour le second.

Le programme 2016-17

Voici d'abord un lien vers le programme officiel.

Il s’agit de « Je me souviens » pour le premier thème, et de « L’extraordinaire » pour le second.

Le programme 2015-16

Voici d'abord un lien vers le programme officiel.

Il s’agit de « Ces objets qui nous envahissent : objets cultes, culte des objets » pour le premier thème, et de « Je me souviens » pour le second.

Le programme 2014-15

Voici d'abord un lien vers le programme officiel.

Il s’agit de « Cette part de rêve que chacun porte en soi » pour le premier thème, et de « Ces objets qui nous envahissent : objets cultes, culte des objets » pour le second.

Le programme 2013-14

Voici d'abord un lien vers le programme officiel.

Il s’agit de « Paroles, échanges, conversations, et révolution numérique » pour le premier thème, et de « Cette part de rêve que chacun porte en soi » pour le second.

sommaireRetour au sommaire


retour Retour en haut de la page      retour Retour à la page d’accueil

Valid XHTML 1.0!      Valid CSS 2!