Tusculan

Grec  >  Mythologie

ἄνδρα μοι ἔννεπε, μοῦσα, πολύτροπον... (« Dis-moi, Muse, l’homme aux mille tours... », Homère, L’Odyssée)

Nous sommes le mardi 22 juin 2021. Il est exactement 10 h 12 en France métropolitaine.

Programmes Méthodes Langue Civilisation Mythologie Bibliothèque Liens

Les Douze Travaux d’Hercule

Comme chacun le sait, le héros Hercule dut affronter une série d’épreuves qui étaient en réalité des tentatives de la déesse Héra pour faire périr le fils que la femme d’Amphitryon avait conçu avec Zeus. Hercule, pour se purifier d’avoir tué sa femme et ses enfants sous l’influence d’une démence inspirée par la même Héra, dut obéir à un oracle qui lui ordonnait de se soumettre aux ordres d’Eurysthée : celui-ci, aiguillonné par Héra, imposa à Hercule des tâches théoriquement insurmontables, traditionnellement au nombre de douze, les Douze Travaux. Les voici, répertoriés ci-dessous.

Il va de soi le héros accomplit bien d’autres exploits...

  1. le lion de Némée
  2. l’hydre de Lerne
  3. la biche aux pieds d’airain
  4. le sanglier d’Érymanthe
  5. les écuries d’Augias
  6. les oiseaux du lac Stymphale
  7. le taureau de Crète
  8. les chevaux de Diomède
  9. la ceinture d’Hippolyte
  10. les bœufs de Géryon
  11. les pommes d’or du jardin des Hespérides
  12. Cerbère

statue d’Hercule

Le lion de Némée

Hercule tua en l’étouffant avec ses bras le lion dont la peau était impénétrable et qui ravageait la contrée de Némée et conserva cette peau en guise de bouclier. Le lion fut placé dans le ciel étoilé parmi les constellations.

L’hydre de Lerne

Hercule vainquit ce monstre à neuf têtes (ou sept ou davantage selon les sources) qui vivait dans un marais de Lerne, en demandant à son neveu Iolas de brûler les cous auxquels étaient attachées les têtes qu’il venait de trancher, celles-ci ayant en effet la faculté de repousser immédiatement.

La biche aux pieds d’airain

Hercule captura cette biche, sans la tuer (car consacrée à Artémis), que personne n’avait jamais réussi à rattraper. Pour cela il la poursuivit sans relâche pendant une année entière.

Le sanglier d’Érymanthe

Hercule captura vivant un sanglier monstrueux qui ruinait la région du mont Érymanthe. Il dut pour cela le suivre à la trace en divers lieux avant le ramener à Eurysthée.

Les écuries d’Augias

Hercule fut chargé de retirer le fumier des écuries du roi Augias qui n’avaient pas été nettoyées depuis trente ans ; il détourna à cet effet le fleuve Alphée.

Les oiseaux du lac Stymphale

Il fut demandé à Hercule de tuer jusqu’au dernier les oiseaux monstrueux au bec et griffes de fer qui infestaient le lac Stymphale et cachaient par leur nombre la lumière du soleil. Pour cela, il les fit sortir de leurs abris forestiers en les effayant à l’aide de cymbales d’airain, et les abattit à coups de flèches.

Le taureau de Crète

Hercule dut capturer le taureau qui ravageait la Crète et qui avait été rendu furieux par Poséidon, mais le héros réussit à le dompter et le ramena à Eurysthée.

Les chevaux de Diomède

Ce travail mena Hercule en Thrace où il dompta les cavales que leur maître Diomède nourrissait de chair humaine. Il leur donna celui-ci à dévorer pour les apaiser.

La ceinture d’Hippolyte

Hercule eut ensuite comme tâche de rapporter la ceinture de la reine des Amazones, nommée Hippolyte. Il mena une guerre contre ce peuple, en tuant nombre d’entre elles et s’empara de la ceinture. Selon les versions, soit il tua la reine, soit il la donna pour épouse à Thésée.

Les bœufs de Géryon

Hercule dut quérir les bœufs du monstrueux Géryon, roi d’Érythie, qui avait trois corps (ou trois têtes) et qu’il tua.

Les pommes d’or du jardin des Hespérides

Eurythée réclama à Hercule les fruits du jardin des Hespérides que gardait le monstre Ladon. Hercule demanda à Atlas d’aller cueillir ces pommes pendant qu’il le remplaçait temporairement en portant la voûte du ciel et employa la ruse pour redonner son fadreau au Titan.

Cerbère

Pour son dernier travail, Hercule dut descendre dans le monde infernal pour en ramener son féroce gardien, le monstrueux chien à trois têtes, Cerbère. Pour cela il accomplit les rites initiatiques nécessaires à son entrée dans ce lieu interdit aux vivants et enchaîna le chien monstrueux. Il profita aussi de cette occasion pour délivrer Thésée.

retourRetour au début des Douze Travaux


retour Retour en haut de la page      retour Retour à la page d’accueil

Valid XHTML 1.0!      Valid CSS 2!