Tusculan

Littérature  >  Programmes

j’ai vieilli dans la misère et dans l’opprobre, n’ayant que la moitié d’un derrière, me souvenant toujours que j’étais fille d’un pape... (Voltaire, Candide)

Programmes Méthodes Outils Bibliothèque Liens
Attention ! Les programmes de français ont changé en 2011-2012.

Les programmes de français (depuis 2011-12) des classes de lycée en France

  1. Le programme de Seconde et les horaires
  2. Le programme de Première et les horaires
  3. Le programme de Terminale (littérature en TL) et les horaires

Le programme de Seconde

Tout d’abord, un lien vers les instructions officielles du ministère de l’éducation Nationale, document complet certes, qui mérite quelques éclaircissements.

Maintenant, les explications...

Le programme des classes de 2nde, comme pour les classes de 1re, est en fait divisé en plusieurs parties appelées objets d’étude. Ces objets d’étude permettent d’aborder les différents genres littéraires (théâtre, roman, etc.), les registres (comique, tragique, épique, etc.), les formes de discours (narration, argumentation, etc.), quelques mouvements littéraires (le romantisme, le réalisme, etc.). Les professeurs peuvent d’ailleurs combiner (« croiser » est le terme technique) ces objets d’étude pour aborder le programme d’une façon originale et personnelle.

Concrètement, les professeurs travaillent en séquences. Ces séquences leur permettent d’organiser la progression de leur travail tout au long de l’année : elles peuvent varier en nombre (de 4 à 12, voire plus) et en longueur (de 2 à 7 semaines, voire plus), selon leur contenu et l’objectif du professeur ! Ces séquences peuvent être articulées autour d’un thème (par exemple, l’éducation), d’un genre (la nouvelle...), d’un registre, et faire appel à différents objets d’études, à l’étude d’images... Cette progression doit aussi laisser une place à l’apprentissage des épreuves de l’É.A.F., autrement dit du bac de français qui a lieu en fin de 1re.

À noter que les programmes de 2011 mettent davantage l’accent sur l’histoire littéraire, l'étude des genres – non que les professeurs ne le fissent précédemment ! – et invitent à faire acquérir aux élèves des compétences autant que des connaissances. On remarque aussi les ouvertures vers le monde de l’art et la littérature antique.

Les objets d’étude...

Je reprends la terminologie officielle, à laquelle s’ajoutent quelques explications (notamment sur les lectures et textes étudiés – les élèves doivent étudier au moins 4 œuvres complètes et des textes regroupés autour d’un thème ou d’une problématique (appelés ci-dessous « groupements de textes ») et en lire d’autres durant leur année de 2nde, roman, nouvelle, pièce de théâtre... Certaines d’entre elles peuvent être longues, comme un roman de Zola, d’autres plus brèves). Chaque objet d’étude invite à parcourir toutes les époques de la littérature française : si, par exemple, le roman choisi s’inscrit dans le mouvement réaliste (voir ci-dessous), les autres textes et documents pourront appartenir à d’autres époques que la fin du XIXème siècle.

  1. Le roman et la nouvelle au XIXème siècle : réalisme et naturalisme : un objet d’étude simple à comprendre (certains enjeux ont déjà été vus au collège), consacré à deux genres narratifs. L’étude est limitée à une période précise, essentielle dans l’histoire du roman.
    Les élèves doivent également étudier une œuvre complète (souvent au moins un roman ou un recueil de nouvelles) et des textes littéraires ou documentaires, notamment des œuvres d’art (dans le cadre d’un ou deux groupements de textes ou de façon moins formelle).
  2. La tragédie et la comédie au XVIIème siècle : le classicisme : cet objet d’étude est consacré à un autre genre majeur à travers deux de ses registres, le comique et le tragique ; l’étude est là encore circonscrite à un courant littéraire.
    Les élèves lisent une pièce et des textes complémentaires (par exemple, une comédie étudiée comme œuvre complète et des extraits de tragédies, ou le contraire) ; textes et documents (qu’ils soient ou non étudiés au sein des un ou deux groupements de textes exigés) peuvent appartenir à l’ensemble de l’histoire littéraire, notamment au monde antique.
  3. La poésie du XIXème au XXème siècle : du romantisme au surréalisme : un objet d’étude qui était absent des programmes précédents et qui est traité sur une période plus longue, un siècle et demi. L’tude d’un recueil poétique (ou d’une partie d’un recueil) est obligatoire, ainsi que celle d’un ou deux groupements de textes, accompagnés de documents empruntés au monde artistique.
  4. Genres et formes de l’argumentation : XVIIème et XVIIIème siècle : cet objet d’étude est essentiel, puisqu’il est consacré à l’argumentation, morceau de choix des classes de lycée, qui prépare, entre autres, à l’écriture de la dissertation...
    Le professeur s’appuie sur un texte complet, sur un ou deux groupements de textes, appartenant pour certains à l’Antiquité, qu’il peut accompagner d’images (tableaux ou affiches, par exemple).

Les horaires

En classe de 2nde, les élèves ont en principe droit à 3 heures de français en classe entière, auxquelles s’ajoute 1 heure hebdomaire en demi-groupe, auxquelles peut également s’ajouter un temps d’accompagnement personnalisé en effectif réduit (l’accompagnement personnalisé est un ensemble de 2 heures hebdomadaires que chaque lycée utilise et répartit selon ses choix (ou ses besoins) pédagogiques, par exemple une heure hebdomadaire en français et l’autre heure dans une autre matière ; ceci explique que les horaires de français et des autres matières varient d’un établissement à l’autre).

Pour connaître les horaires d’enseignement des langues anciennes, rendez-vous sur les pages latin et grec (ou cliquez sur le lien ci-après) ; pour les autres matières de la classe de seconde, cliquez ici.
À noter que certaines séries (Hôtellerie, par exemple), ont des horaires particuliers.

Le programme de Première

Voici le lien vers les instructions offficielles du ministère de l’éducation Nationale (il s’agit de la même page que le programme de Seconde : il suffit donc de chercher plus bas dans cette page).

L’explication des textes officiels !

Comme pour les classes de 2de, l’année de 1re est organisée en fonction d’objets d’étude différents ou complémentaires de ceux de 2de. De la même façon, les professeurs travaillent en séquences pour traiter tous ces objets d’étude en les associant comme ils le souhaitent. Cette structure est souvent plus rigoureuse qu’en classe de de 2de, puisque le travail de 1re donne lieu à une évaluation, l’É.A.F., en fin d’année.

Les objets d’étude de 1re...

Même remarque que ci-dessus : je reprends la terminologie officielle, et ajoute quelques explications (les élèves doivent aussi étudier au moins 3 œuvres complètes et des regroupements de textes autour d’un thème ou d’une problématique (« groupements de textes ») et en lire d’autres durant leur année de 1re, œuvres longues ou brèves, lues à la maison et analysées en cours ou simplement données à lire de manière complémentaire).
Deuxième remarque : les élèves en série L ont deux ’objets d’étude supplémentaires, puisqu’ils bénéficient d’un horaire plus important (voir ci-dessous) : ces deux heures sont désignées sous l’appellation « Littérature », ce qui permet des regroupements d’élèves venant de S ou ES avec des L qui ont donc quatre heures de français en commun, les » L » ayant deux heures de plus, parfois avec un autre professeur... Dernier point, ils ont les mêmes épreuves (de français) que les candidats des autres séries, adaptées à leur programme.

  1. Le personnage de roman, du XVIIème siècle à nos jours : cet objet d’étude signe le retour d’un genre littéraire majeur qui avait disparu de l’année de 1re il y a quelques années. L’accent est mis sur l’étude des personnages et sur celle du genre, mais aussi sur la vision du monde qu’il offre (c’était d’ailleurs en partie l’intitulé de l’ancien programme) ; la période d’étude est plus longue que celle vue en classe de seconde.
    Les élèves sont amenés à lire une œuvre complète, un roman et également étudier un ou deux groupements de textes, accompagnés d’œuvres appartenant à d’autres formes artistiques.
  2. Le texte théâtral et sa représentation, du XVIIème siècle à nos jours : cet objet d’étude poursuit (et élargit) le travail entamé en 2nde, mais la perspective est orientée vers la représentation et ses caractéristiques.
    Les élèves lisent une pièce et des textes et documents complémentaires (au sein de groupements de textes), avec une ouverture vers le théâtre antique ; une représentation théâtrale, réelle ou filmée, est également proposée.
  3. Écriture poétique et quête du sens, du Moyen âge à nos jours : l’objectif est différent de celui de l’année de 2nde, puisqu’il s’agit d’aborder le genre à travers les grands thèmes lyriques, des formes poétiques variées. Le travail sur la langue, spécificité poétique, est bien sûr étudié.
    Les élèves doivent lire et analyser un recueil (ou une partie de recueil – lecture souvent difficile pour les élèves) et étudier un ou deux groupements de textes et documents, certains devant appartenir à une autre forme artistique ou esthétique, comme la peinture ou la musique.
  4. La question de l’Homme dans les genres de l’argumentation du XVIème à nos jours : l’étude de l’argumentation se poursuit en 1re à travers une thématique universelle, reliée aux valeurs humaines et préparant dans une certaine mesure à la philosophie des classes de Terminale. L’argumentation s’appuie sur des textes d’idéées, mais aussi narratifs (argumentation indirecte), modernes ou plus anciens.
    Le programme de lecture et d’étude s’appuie sur « un texte long ou un ensemble de textes ayant une forte unité » (je cite les textes officiels), c’est-à-dire une œuvre complète (ou une partie, un chapitre, un Essai de Montaigne, par exemple) ou un groupement thématique, accompagné(e) d’un ou deux autres groupements de textes, dont des extraits issus de l’Antiquité.

Voilà donc les quatre objets d’étude communs à toutes les séries générales et technologiques. Ci-dessous figurent les deux qui sont spécifiques à la série littéraire :

  1. Vers un espace culturel européen : Renaissance et humanisme : cet objet d’étude permet d’étudier une période historique, littéraire et artistique particulièment riche et essentielle sur le plan des idées et de l’évolution de la pensénsée.
    Les élèves lisent et analysent une œuvre (ou une partie) de cette époque, un ou deux groupements de textes, et d’autres documents (textuels ou iconographiques) dont certains appartiennent à l’Antiquité, à d’autres littératures européennes et à d’autres formes d’expressions artistiques.
  2. Les réécritures du XVIIème siècle jusqu’à nos jours : les élèves découvrent les divers traitements d’un mythe, d’un thème ou d’une forme d’écriture, par exemple (le personnage d’Ulysse, le mythe de Don Juan...).
    Cet objet d’étude s’appuie sur deux œuvres (ou parties d’œuvres) illustrant une forme de réécriture (l’une étant le modèle de l’autre), accompagnées d’un ou deux groupements de textes et autres documents permettant cette étude comparée. Là encore, il faut faire appel à l’Antiquité, d’autres formes d’art, et, pourquoi pas, à la littérature étrangère.

Les horaires de 1re

Pour les classes de 1re, un tableau est préférable à de longs discours !

Je n’ai pas inclu les éventuels TPE, ni les deux heures d’accompagnement personnalisé (dont une partie peut être consacrée au français), ni les horaires des séries TMD qui ont du français en Terminale ou STAV (ex-STAE et STPA) qui ont des épreuves spécifiques – voir ici (c’est un fichier .pdf).

série L série ES série S série STMG série STI2D série STL série ST2S série STD2A
6 heures par semaine, dont 2 en « littétature » 4 heures par semaine 4 heures par semaine 3 heures par semaine 3 heures par semaine 3 heures par semaine 3 heures par semaine 3 heures par semaine
horaires complets horaires complets horaires complets horaires complets horaires complets horaires complets horaires complets horaires complets

Le programme de Terminale (littérature en TL)

Les élèves de terminale littéraire ont droit à un véritable enseignement de littérature, même si celui-ci est légèrement ambitieux ! Sa particularité réside dans la présence d’un programme d’œuvres modifié par moitié tous les ans.

Les horaires

L’enseignement de littérature en TL comprend 2 heures hebdomadaires et non pas 4, comme certains sites officiels le laissent encore accroire.


retour Retour en haut de la page      retourRetour à la page d’accueil

Valid XHTML 1.0!      Valid CSS 2!