Tusculan

Littérature  >  Programmes

On n’est pas sérieux, quand on a dix-sept ans. (Rimbaud, « Roman » Poésies)

Nous sommes le vendredi 20 septembre 2019. Il est exactement 18 h 43 en France métropolitaine.

Programmes Méthodes Outils Bibliothèque Liens

Les programmes de français (depuis 2019-2020) des classes de lycée en France

Attention ! Les programmes de français changent en 2019-2020 pour les classes de Seconde et de Première, puis en 2020-2021 pour la terminale – cette page sera donc mise à jour.

Le français est une matière évaluée à la fin de la classe de Première ; figureront donc ci-dessous les programmes (et horaires) de Seconde et de Première. En 2019-2020, existe encore (selon les anciennes modalités du baccalauréat valables jusqu’à la session 2020) une épreuve de Littérature en TL (pour la dernière année).

D’autre part, il existe désormais une spécialité appelée Humanités, Littérature et Philosophie que les élèves peuvent choisir en classe de première, puis de Terminale.

Le programme de Seconde et les horaires

Le programme de Première et les horaires

Le programme de Terminale (littérature en TL) et les horaires

Le programme de la spécialité Humanités, Littérature et Philosophie et les horaires

Le programme de Seconde

Tout d’abord, un lien vers les instructions officielles du ministère de l’Éducation Nationale (fichier .pdf, voici un lien vers le bulletin officiel), document complet certes, qui mérite quelques éclaircissements.

Maintenant, les explications...

Le programme des classes de seconde, comme pour les classes de première, est en fait divisé en plusieurs parties appelées objets d’étude. Ces objets d’étude permettent d’aborder les différents genres littéraires (théâtre, roman, etc.), les registres (comique, tragique, épique, etc.), les formes de discours (narration, argumentation, etc.), quelques mouvements littéraires (le romantisme, le réalisme, etc.). Les professeurs peuvent d’ailleurs combiner (« croiser » est le terme technique) ces objets d’étude pour aborder le programme d’une façon originale et personnelle.

Concrètement, les professeurs travaillent en séquences. Ces séquences leur permettent d’organiser la progression de leur travail tout au long de l’année : elles peuvent varier en nombre (de quatre à douze, voire plus) et en longueur (de deux à sept semaines, voire plus), selon leur contenu et l’objectif du professeur ! Ces séquences peuvent être articulées autour d’un thème (par exemple, l’éducation), d’un genre (la nouvelle...), d’un registre, et faire appel à différents objets d’études, à l’étude d’images... Cette progression doit aussi laisser une place à l’apprentissage des épreuves de l’É.A.F., autrement dit du  bac de français  qui a lieu en fin de première.

À noter que les programmes de 2019 mettent l’accent non seulement sur l’histoire littéraire, l’étude des genres, mais aussi sur l’étude de la langue (grammaire notamment) dans la continuité du collège et invitent à faire acquérir aux élèves des compétences autant que des connaissances. On remarque aussi les ouvertures vers le monde de l’art et la littérature antique.

Les objets d’étude...

Je reprends la terminologie officielle, à laquelle s’ajoutent quelques explications (notamment sur les lectures et textes étudiés – les élèves doivent étudier au moins quatre œuvres complètes et des textes regroupés autour d’un thème ou d’une problématique (appelés ci-dessous « groupements de textes ») et en lire d’autres (lectures dites « cursives ») durant leur année de seconde, roman, récit, pièce de théâtre... Certaines d’entre elles peuvent être longues, comme un roman de Zola, d’autres plus brèves). Chaque objet d’étude invite à parcourir toutes les époques de la littérature française : si, par exemple, le roman choisi s’inscrit dans le mouvement réaliste, les autres textes et documents pourront appartenir à d’autres époques que la fin du XIXe siècle.

  1. La poésie du Moyen Âge au XVIIIe siècle : un objet d’étude qui est traité sur une période relativement longue. L’étude de groupements de textes est obligatoire, ainsi que la lecture cursive d’un recueil poétique (ou d’une partie d’un recueil), accompagnés de documents empruntés au monde artistique.
  2. La littérature d’idées et la presse du XIXe siècle au XXIe siècle : cet objet d’étude est essentiel, puisqu’il est consacré à l’argumentation, morceau de choix des classes de lycée, qui prépare, entre autres, à l’écriture de la dissertation... Le professeur s’appuie sur des groupements de textes thématiques et fait lire des articles ou œuvres argumentatives complètes, qu’il peut accompagner d’images (tableaux ou affiches, par exemple).
  3. Le roman et le récit du XVIIIe siècle au XXIe siècle : un objet d’étude simple à comprendre (certains enjeux ont déjà été vus au collège), consacré à aux genres narratifs. L’étude s’étend sur une période assez longue, mais essentielle dans l’histoire du roman. Les élèves doivent également étudier deux œuvres complètes (dont un roman) et des textes littéraires ou documentaires, notamment des œuvres d’art (dans le cadre d’un ou deux groupements de textes ou de façon moins formelle). Ils doivent également lire une autre œuvre narrative.
  4. Le théâtre du XVIIe siècle au XXIe siècle : cet objet d’étude est consacré à un autre genre majeur ; l’étude est là encore consacrée à une période relativement longue. Les élèves étudient deux pièces (de genres et de siècles différents), et lisent encore une autre œuvre dramatique.

L’étude de la langue

Véritable nouveauté dans l’enseignement du français au lycée (mise en place avec la réforme du lycée), la grammaire fait son apparition, alors qu’auparavant elle était cantonnée au primaire et au collège. Elle fait même l’objet d’une évaluation au sein des épreuves du baccalauréat. Voici les points abordés en seconde :

  1. Les accords dans un groupe nominal et entre le sujet et le verbe : des rappels simples (théoriquement) du collège.
  2. Le verbe : valeurs temporelles, aspectuelles, modales ; concordance des temps  : il ne s’agit plus d’apprendre les conjugaisons, mais de connaître les emplois des temps et des modes.
  3. Les relations au sein de la phrase complexe : cela concerne les rapports entre les propositions d’une phrase (coordination, subordination, juxtaposition).
  4. La syntaxe des propositions subordonnées relatives : il faut revoir leurs caractéristiques en détail.
  5. Le lexique : c’est l’étude du vocabulaire dans sa formation, les modes de néologie (dérivation, composition, emprunt, etc) et les liens existant entre les mots entre les mots, les relations lexicales (synonymie, antonymie, hypéro­nymie, par exemple).

Les horaires

En classe de seconde, les élèves ont en principe droit à quatre heures hebdomadaires de français, auxquelles peut également s’ajouter un temps d’accompagnement personnalisé en effectif réduit (l’accompagnement personnalisé est un ensemble de deux heures hebdomadaires que chaque lycée utilise et répartit selon ses choix (ou ses besoins) pédagogiques, par exemple une heure hebdomadaire en français et l’autre heure dans une autre matière ; ceci explique que les horaires de français et des autres matières varient d’un établissement à l’autre).

Pour connaître les horaires d’enseignement des langues anciennes, rendez-vous sur les pages latin et grec ; pour les autres matières de la classe de seconde, cliquez ici (ce sont les nouveaux horaires mis en place suite à la réforme du lycée).

Le programme de Première

Voici le lien vers les instructions offficielles du ministère de l’Éducation Nationale (fichier .pdf, voici un lien vers le bulletin officiel).

L’explication des textes officiels !

Comme pour les classes de seconde, l’année de première est organisée en fonction d’objets d’étude différents ou complémentaires de ceux de seconde. De la même façon, les professeurs travaillent en séquences pour traiter tous ces objets d’étude. Cette structure est souvent plus rigoureuse qu’en classe de de seconde, puisque le travail de première donne lieu à une évaluation, l’É.A.F., en fin d’année.

Remarquons que ces programmes accordent une place non négligeable, comme en seconde, à la grammaire, mais qu’une autre nouveauté apparaît : en effet, à chaque objet d’étude sont associés une œuvre et un « parcours » qui doivent être étudiés en profondeur ; ces œuvres et ces parcours sont définis par un « programme renouvelé par moitié tous les ans » (je cite le bulletin officiel). Ainsi les élèves doivent travailler sur des œuvres et des problématiques imposées. Pour l’année 2019-2020, elles sont répertoriées ci-dessous.

Les objets d’étude de première...

Même remarque que ci-dessus : je reprends la terminologie officielle, et ajoute quelques explications (les élèves doivent aussi étudier quatre œuvres complètes et des regroupements de textes autour d’un thème ou d’une problématique (« groupements de textes ») et en lire quatre autres durant leur année de première, &oe(dérivation etc.) ou (synonymie,, etc).lig;uvres longues ou brèves, lues à la maison et analysées en cours ou simplement données à lire de manière complémentaire).
Deuxième remarque : tous les élèves, de sections générales ou technologiques, ont les mêmes objets d’étude (le programme d’œuvres peut être différent, voir ci-dessous), et ceux qui ont un « profil littéraire » se distinguent par un choix de spécialités spécifiques, et non par un programme de français plus fourni ou un horaire plus important, comme cela se pratiquait précédemment.

  1. La poésie du XIXe siècle au XXIe siècle : l’objectif est de compléter l’année de seconde sur le plan chronologique, et d’aborder le genre à travers des œuvres plus modernes. Le travail sur la langue, spécificité poétique, est bien sûr étudié. Les élèves doivent lire et analyser un recueil (au programme) et étudier un groupement de textes illustrant le « parcours » qui est associé à cette œuvre. Ils doivent également lire un autre recueil d’un autre siècle et peuvent être sensibilisé à d’autres documents, certains pouvant appartenir à une autre forme artistique ou esthétique, comme la peinture ou la musique.
  2. La littérature d’idées du XVIe siècle au XVIIIe siècle : l’étude de l’argumentation se poursuit en première à travers une orientation humaniste, reliée aux valeurs humaines et préparant dans une certaine mesure à la philosophie des classes de Terminale. L’argumentation s’appuie sur des textes d’idéées, mais aussi narratifs (argumentation indirecte), modernes ou plus anciens. Le programme de lecture et d’étude s’appuie sur « une œuvre et un parcours décidé par programme » (je cite les textes officiels), et les élèves sont également amenés à lire une œuvre d’un autre siècle et à s’intéresser à d’autres formes artistiques.
  3. Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle : cet objet d’étude signe le retour d’un genre littéraire majeur qui avait disparu de l’année de première il y a quelques années. L’accent est mis sur l’étude des personnages et sur celle du genre, mais aussi sur la vision du monde qu’il offre ; la période d’étude est plus longue que celle vue en classe de seconde. Les élèves sont amenés à lire une œuvre complète, un roman, et à l’étudier pour travailler le parcours au programme, et à lire un autre roman d’un autre siècle.
  4. Le théâtre du XVIIe siècle au XXIe siècle : cet objet d’étude poursuit (et élargit) le travail entamé en seconde, mais la perspective est orientée vers la représentation et ses caractéristiques.
    Les élèves lisent et étudient la pièce au programme et le parcours, doivent également lire une pièce d’un autre siècle ; une représentation théâtrale, réelle ou filmée, peut également être proposée.

L’étude de la langue

Comme pour la classe de seconde, la grammaire fait son apparition dans les programmes. Elle fait même l’objet d’une évaluation au sein des épreuves du baccalauréat. Voici les points abordés en première :

  1. Les subordonnées conjonctives utilisées en fonction de compléments circonstanciels (de cause, de conséquence, de but, de condition et de concession) : cela fait suite à l’étude de la phrase complexe (re)vue en seconde.
  2. L’interrogation : syntaxe, sémantique et pragmatique : cela permettra notamment de travailler sur la distinction entre interrogation directe et indirecte et d’éviter de nombreuses confusions dans les travaux écrits, mais aussi oraux.
  3. L’expression de la négation : il s’agit de se pencher sur les différentes formes que peut prendre la négation.
  4. Le lexique : c’est l’étude du vocabulaire comme pendant l’année de seconde en lien avec les objets d’étude de première.

Le programme des œuvres et parcours associés (2019-2020)

Je rappelle que chaque objet d’étude est abordé à travers une œuvre et un parcours (potentiellement renouvelables chaque année) qui permettent de mieux l’appréhender. Ces œuvres et parcours peuvent être différents pour les séries générales et technologiques, et sont au nombre de trois pour chaque objet d’étude parmi lesquels chaque professeur pourra faire un choix. Je reproduis ce programme ci-dessous, mais il est visible ici.

Classes de première de la voie générale
  1. Objet d’étude : La poésie du XIXe siècle au XXIe siècle
    • Hugo, Les Contemplations, livres I à IV. Parcours associé : Les Mémoires d’une âme.
    • Baudelaire, Les Fleurs du Mal. Parcours associé : Alchimie poétique : la boue et l’or.
    • Apollinaire, Alcools. Parcours associé : Modernité poétique ?
  2. Objet d’étude : La littérature d’idées du XVIe siècle au XVIIIe siècle
    • Montaigne, Essais, « Des Cannibales », I, 31 ; « Des Coches », III, 6 [translation en français moderne autorisée]. Parcours associé : Notre monde vient d’en trouver un autre.
    • La Fontaine, Fables (livres VII à XI). Parcours associé : Imagination et pensée au XVIIe siècle.
    • Montesquieu, Lettres persanes. Parcours associé : Le regard éloigné.
  3. Objet d’étude : Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle
    • Madame de Lafayette, La Princesse de Clèves. Parcours associé : Individu, morale et société.
    • Stendhal, Le Rouge et le Noir. Parcours associé : Le personnage de roman, esthétiques et valeurs.
    • Marguerite Yourcenar, Mémoires d’Hadrien. Parcours associé : Soi-même comme un autre.
  4. Objet d’étude : Le théâtre du XVIIe siècle au XXIe siècle
    • Racine, Phèdre. Parcours associé : Passion et tragédie.
    • Beaumarchais, Le Mariage de Figaro. Parcours associé : La comédie du valet.
    • Beckett, Oh ! Les Beaux jours. Parcours associé : Un théâtre de la condition humaine.
Classes de première de la voie technologique
  1. Objet d’étude : La poésie du XIXe siècle au XXIe siècle
    • Hugo, Les Contemplations, livres I à IV. Parcours associé : Les Mémoires d’une âme.
    • Baudelaire, Les Fleurs du Mal. Parcours associé : Alchimie poétique : la boue et l’or.
    • Apollinaire, Alcools. Parcours associé : Modernité poétique ?
  2. Objet d’étude : La littérature d’idées du XVIe siècle au XVIIIe siècle
    • Montaigne, Essais, « Des Cannibales », I, 31 ; « Des Coches », III, 6 [translation en français moderne autorisée]. Parcours associé : Notre monde vient d’en trouver un autre.
    • La Fontaine, Fables (livres VII à IX). Parcours associé : Imagination et pensée au XVIIe siècle.
    • Voltaire, L’Ingénu. Parcours associé : Voltaire, esprit des Lumières
  3. Objet d’étude : Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle
    • Madame de Lafayette, La Princesse de Clèves. Parcours associé : individu, morale et société.
    • Jules Verne, Voyage au centre de la Terre. Parcours associé : Science et fiction.
    • Nathalie Sarraute, Enfance. Parcours associé : Récit et connaissance de soi.
  4. Objet d’étude : Le théâtre du XVIIe siècle au XXIe siècle
    • Molière, L’École des femmes. Parcours associé : Comédie et satire.
    • Beaumarchais, Le Mariage de Figaro. Parcours associé : La comédie du valet.
    • Beckett, Oh ! Les Beaux jours. Parcours associé : Un théâtre de la condition humaine.

Les horaires de première

Les classes de première proposent un enseignement de quatre heures hebdomadaires en séries générales et de trois heures par semaine en séries technologiques auxquelles peut s’ajouter un temps d’accompagnement personnalisé (comme en seconde, une partie peut être consacrée au français). Les horaires complets des classes de première se trouvent ici pour les séries générales (c’est un fichier .pdf) ou là pour les séries technologiques (c’est un fichier .pdf).

Le programme de Terminale (littérature en TL)

Les élèves de terminale littéraire ont droit à un véritable enseignement de littérature, même si celui-ci est légèrement ambitieux ! Sa particularité réside dans la présence d’un programme d’œuvres modifié par moitié tous les ans.

Pour la dernière année (2019-2020), il s’agit de : (voir ici aussi)

– Madame de Lafayette, La Princesse de Montpensier, 1662 (édition au choix du professeur) ;

– Bertrand Tavernier, La Princesse de Montpensier, film français, 2010 ;

– Hugo, Hernani, 1830 (édition au choix du professeur).

Les horaires de Terminale (2019-20)

L’enseignement de littérature en TL comprend deux heures hebdomadaires et non pas quatre, comme certains sites officiels le laissent encore accroire.

Le programme de la spécialité Humanités, Littérature et Philosophie

Tout s’abord, un lien vers les instructions officielles (fichier .pdf).

Je rappelle qu’il s’agit d’une spécialité (choisie pour obtenir un bac général), distincte de la matière « français », et donc non évaluée dans le cadre de l’É.A.F. Elle est, en effet, comme toutes les spécialités, évaluée en fin de première ou en terminale.

En préambule, une remarque essentielle sur l’intitulé... Le mot « Humanités » fait allusion à l’enseignement traditionnel (je ne porte pas de jugement) des classiques, mais le plus intéressant, c’est l’association entre la Littérature et la Philosophie qui implique (théoriquement) une formation conjointe par des professeurs des deux matières. Les élèves sont invités à réfléchir sur des questions relevant des sciences humaines en s’appuyant sur des textes et des œuvres littéraires, philosophiques et artistiques qui meur permettront d’acquérir une solide culture générale.

Quelques mots sur le programme qui s’étend sur quatre semestres, c’est-à-dire les deux années de Première et de Terminale. Chaque semestre est centré sur une question, associée à une période spécifique de l’histoire de la culture et abordée à travers trois entrées. Le programme comprend donc quatre objets d’étude :

Les objets d’étude

  1. Les pouvoirs de la parole. Période de référence : De l’Antiquité à l’Âge classique
    Les entrées :
    • L’art de la parole
    • L’autorité de la parole
    • Les séductions de la parole
  2. Les représentations du monde. Période de référence : Renaissance, Âge classique, Lumières
    Les entrées :
    • Découverte du monde et pluralité des cultures
    • Décrire, figurer, imaginer
    • L’homme et l’animal
  3. La recherche de soi. Période de référence : Du romantisme au XXe siècle
    Les entrées :
    • Éducation, transmission et émancipation
    • Les expressions de la sensibilité
    • Les métamorphoses du moi
  4. L’Humanité en question. Période de référence : Période contemporaine (XXe-XXIe siècles)
    Les entrées :
    • Création, continuités et ruptures
    • Histoire et violence
    • L’humain et ses limites

Les horaires de la spécialité Humanités, Littérature et Philosophie

Comme il s’agit d’une spécialité, les horaires sont les mêmes que pour toutes les spécialités, à savoir quatre heures hebdomadaires en première et 6 heures par semaine en Terminale si la spécialuté est conservée. Les horaires complets des classes de première et de Terminale se trouvent ici (c’est le même fichier .pdf que plus haut).


retour Retour en haut de la page      retour Retour à la page d’accueil

Valid XHTML 1.0!      Valid CSS 2!