Tusculan

Grec  >  Civilisation

ἄνδρα μοι ἔννεπε, μοῦσα, πολύτροπον... (« Dis-moi, Muse, l’homme aux mille tours... », Homère, L’Odyssée)

Programmes Méthodes Langue Civilisation Bibliothèque Liens

Les auteurs grecs : Homère (Ὅμηρος [Homêros] en grec)

(VIIIème siècle av. J.-C.)

Quelques éléments biographiques

Auteur présumé des deux premières œuvres de la littérature occidentale (l’Iliade et l’Odyssée), à propos duquel ont circulé dès l’Antiquité diverses rumeurs (sa cécité, son existence même, par exemple).

 

Son œuvre

– L’Iliade (Ἰλιάς [Ilias] en grec) est une épopée en 24 chants relatant un épisode de la guerre de Troie (dont la citadelle porte le nom d’Ilion, d’où le nom de l’œuvre), la colère du héros grec Achille : celui-ci, suite à un conflit avec le chef des armées grecques, Agamemnon, refuse de combattre l’ennemi troyen ; il ne reprend le combat que pour venger son ami Patrocle, mort en prenant sa place et ses armes, et tue Hector, fils du roi troyen Priam, avant de traîner son corps autour des remparts de Troie. Le récit épique met en scène de nombreux héros (grecs et alliés de Troie), des divinités (qui prennent part au combat aux côtés des uns et des autres), plusieurs batailles, des pourparlers, ainsi qu’une célèbre description des vaisseaux grecs.

– L’Odyssée (Ὀδύσσεια [Odusseia] en grec) est également une épopée en 24 chants, consacrée au récit du retour d’Ulysse dans sa patrie, Ithaque, après la guerre de Troie : l’aventure dure dix ans et permet au héros, soutenu par la déesse Athéna, d’affronter de multiples dangers (des tempêtes suscitées par des colères divines, Charybde et Scylla, les Lotophages) ou adversaires (le cyclope Polyphème, la magicienne Circé, les Sirènes), de rencontrer de charmantes mortelles (Nausicaa) ou nymphes (Calypso). À son retour, il chasse les princes qui courtisaient son épouse Pénélope (qui l’a attendu depuis son départ pour Troie) en compagnie de son fils Télémaque (revenu chez lui après avoir cherché un temps son père). Parmi les épisodes, on note la présence d’une catabase (descente dans le monde des Enfers, même s’il n’y pénètre pas), d’une forme de récit mis en abyme (où le héros devient narrateur de ses propres aventures) ; les dieux participent moins à l’action que dans l’Iliade, hormis Athéna et Poséidon.

 

Quelques auteurs grecs :

 

Revenir à la page sur la littérature grecque antique


retour Retour en haut de la page      retour Retour à la page d’accueil

Valid XHTML 1.0!      Valid CSS 2!