Tusculan

Grec  >  Civilisation

Ὁ θάνατος οὐδὲν πρὸς ἡμᾶς· τὸ γὰρ διαλυθὲν ἀναισθητεῖ, τὸ δ’ ἀναισθητοῦν οὐδὲν πρὸς ἡμᾶς. (« La mort n’est rien pour nous, car ce qui a été dissous ne peut ressentir, et ce qui ne peut ressentir n’est rien pour nous.  », Épicure, Maximes capitales)

Nous sommes le jeudi 25 juillet 2024. Il est exactement 05 h 33 en France métropolitaine.
En ce moment, l’affichage peut varier en fonction de tests de police, j’en suis désolé si cela affecte votre navigation.

Programmes Méthodes Langue Civilisation Mythologie Bibliothèque Liens

Les auteurs grecs : Hérodote (Ἡρόδοτος [Hêrodotos] en grec)

(entre 490 et 480 - ≈ 425 av. J.-C.)

Quelques éléments biographiques

Natif d’Halicarnasse (en Asie mineure), il connut l’exil avant de voyager en Égypte et dans la plupart des grands empires ou contrées de son temps ; après un séjour à Athènes (où il rencontra Périclès), il partit dans une colonie de Grande Grèce. Il est considéré comme le premier historien et géographe, pour avoir dans son œuvre décrit ce qu’il avait pu apprendre ou découvrir au cours de ses voyages, notamment en Perse, même si certains ont critiqué son manque d’objectivité.

 

Son œuvre

– Les Histoires (Ἱστοριῶν λόγοι [Historiôn logoi] en grec), parfois traduit par L’Enquête : les neuf parties qui composent l’ouvrage décrivent la montée de l’empire perse puis les guerres médiques. L’œuvre rapporte de nombreuses indications et anecdotes sur les peuples évoqués (coutumes, légendes des mondes égyptien, perse, grec, entre autres).

 

Quelques auteurs grecs :

 

Revenir à la page sur la littérature grecque antique


retour Retour en haut de la page      retour Retour à la page d’accueil

Valid XHTML 1.0!      Valid CSS 2!